Skip links

Le roi s’amuse – Ven. 2 Juillet 2021

Ven. 2 Juillet | Tarif plein : 29 € / Tarif réduit : 23 €

Nuit d’été n°1 – Théâtre

LE ROI S’AMUSE

Réservez vos places

Une performance créatrice essentielle, menée tambour battant par une troupe de 17 artistes confirmés et passionnés, un vertige théâtral d’une grande intensité poétique dans le décor exceptionnel de la Presqu’île de l’Imaginaire. Une représentation unique, le souffle coupé.

Mars 1832 – Victor Hugo, écrit Le Roi s’amuse dans une fièvre créatrice de 14 jours suite à l’épidémie la plus mortelle du 19 ème siècle. Juin 2021 – Alors que la crise sanitaire bouleverse le monde depuis plus d’une année et ébranle, entre autres, les acteurs du secteur culturel, la cie Gracioso Crépuscule voit le jour autour du défi – et de la nécessité – de monter ce chef d’oeuvre hugolien avec une troupe de 17 actrices, acteurs et créateurs, en 14 jours de répétition dont sept au Théâtre national de Chaillot.

“Le théâtre est un point d’optique. Tout ce qui existe dans le monde, dans l’histoire, dans la vie, dans l’homme, tout doit et peut s’y réfléchir.”

Victor Hugo

Formés au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, Guillaume Ravoire et Karl Eberhard fondent leur compagnie de théâtre Gracioso Crépuscule en 2020. En juin 2021, la compagnie montera « Le Roi s’amuse » de Victor Hugo, un drame satirique peu connu du public, écrit dans une fièvre créatrice de 14 jours au mois de juin 1832.

14 jours, c’est le temps de répétition que se donne une équipe de 17 personnes pour faire naître ce chef d’oeuvre. À la suite de ces deux semaines de travail, deux représentations auront lieu dans des sites exceptionnels bordant le lac d’Annecy : le 1er juillet au Festival de Malaz et le 2 juillet au Château de Duingt.

Mars 1832. Une vague de choléra arrivée d’Inde atteint l’Europe, provoquant l’épidémie la plus mortelle du XIXe siècle. En France, elle fera 100 000 morts. Le peuple se révolte, excédé par ses conditions de vies insalubres et l’indifférence des puissants.

Cette insurrection populaire du mois de Juin sera réprimée dans le sang. Du 3 au 21 Juin, Victor Hugo écrit pour le théâtre Le Roi S’amuse dans une fièvre créatrice de 14 jours.

Déplaçant son récit dans le passé glorieux de la France, il y décrit le souverain François Ier débauché par son vil bouffon Triboulet. Réunissant en sa seule personne les figures romantiques du sublime et du grotesque, celui-ci provoque malgré lui la mort de sa fille, Blanche, dans un drame typiquement hugolien.

Représentée une unique fois à la Comédie-Française en Novembre 1832, la pièce est immédiatement interdite par la censure, qui y lit sans mal une critique acerbe de la Monarchie de Juillet et du Roi en place, Louis-Philippe.

Cette pièce méconnue de l’un de nos plus grands dramaturges nationaux est rarement mise en scène. Ses personnages et ses thèmes parlent pourtant à notre époque avec force : Victor Hugo y dénonce d’une plume engagée les inégalités et les injustices systémiques de sa société. Les parallèles entre l’époque de la Monarchie de Juillet et la nôtre y sont troublants, imparables. Juin 2021. Guillaume Ravoire mettra en scène Le Roi S’amuse avec le soutien du Théâtre National de Chaillot. En 14 jours. Ce projet sous forme de défi sera la première création de la Compagnie Gracioso Crépuscule, basée à Paris, réunissant une équipe d’artistes, pour qui le théâtre, est plus que jamais essentiel.

Soutenez la création du spectacle grâce à la campagne de dons 

Nota Bene du metteur en scène

« La crise sanitaire qui bouleverse le monde depuis mars 2020 ébranle en particulier les acteurs du spectacle vivant. Les théâtres du monde entier se confrontent à une situation désastreuse. Rarement dans leur histoire les artistes de scène ont vu leur métier être à ce point remis en question.

Comment poursuivre ce travail, donner corps à cet art quand on est dans l’impossibilité de se réunir ou de réunir des spectateurs, indispensables partenaires du spectacle vivant ?

Combien de temps les actrices, les acteurs et les créateurs dont le théâtre est le coeur d’activité pourront tenir coûte que coûte face à de telles contraintes ?

Comment se projeter dans l’avenir, dans son travail, dans une vie personnelle quand tout nous en empêche ? »

Guillaume Ravoire

Equipe artistique 
Comédien(ne)s Jean Barney, Marine Berlanger, Eric Boucher, Adeline Chagneau, Karl Eberhard, Stéphane Facco, Thomas Gendronneau, Elsa Rozenknop, Daniel San Pedro, Marc Ségala • Mise en scène Guillaume Ravoire • Scénographie Grégoire Faucheux • Création Lumières Romain Mazaleyras • Création sonore & musique David Joignaux • Costumes Adeline Chagneau • Régisseur plateau Jules Guy • Chargée de Production Justine Blas

INFORMATIONS PRATIQUES

Ouverture du site • 19H30
Spectacle à • 21H
Durée • 1h45 env.
Tarif plein 29 €
Tarif réduit*  23€
(*-25 ans, étudiant.e.s & demandeur.euse.s d’emploi, sur présentation d’un justificatif)
En plein air
Les manifestations se déroulant en plein air, sur la pelouse, les spectateurs sont invités à prévoir plaids et coussins.
Bar & restauration
Dès l’ouverture du parc, vous pourrez vous rafraîchir et vous restaurer au bar éphémère de la Presqu’île. Découvrez une sélection de boissons locales et une carte des vins proposée par Par Amour du Vin, des planches de charcuterie-fromages seront également proposées par La Fromagerie de la Cochette.

> En vélo piste cyclable Annecy-Albertville. Nouveau votre trajet avec Vélonecy grâce aux stations sur les rives du Lac ! 
> En bus & bateau cet été oubliez l’auto et venez en bus ou bateau ! Ligne de bus “LAC” gratuite au départ d’Annecy, Sevrier ou Saint-Jorioz > Ligne L1  dernier départ de Duingt à 23h55.
À l’aller prenez le bateau avec la Ligne B2 Annecy > Talloires-Montmin > Duingt
> Covoiturez via la plateforme Togetzer :  Nuit d’été n°1 – Le Roi s’amuse, Nuit d’été n°2 Le Piano mène la danse et Nuit d’été n°3 La Chica
> Stationnement gratuit parkings devant l’église (Passage Grenette) et 281 rue des prés Bernard – 74 410 Duingt puis accès à pied (prévoir 15 minutes).

Leave a comment